La Société chorale d’Ottawa présente les Auditions Nouvelles découvertes pour jeunes artistes :

une plateforme de calibre international pour chanteurs émergents

Les Auditions Nouvelles découvertes de la Société chorale d’Ottawa ont lieu tous les deux ans, le but étant de donner aux jeunes chanteurs émergents une plateforme professionnelle, une occasion de chanter devant un large public et de recevoir du perfectionnement professionnel. La SCO est fière d’avoir encouragé dans leur quête de succès de jeunes chanteurs canadiens parmi les plus doués. Beaucoup de nos anciens lauréats se produisent actuellement partout en Amérique du Nord et en Europe, autant à l’opéra qu’en concert.

Les candidates et candidats doivent être âgés de 33 ans ou moins et être des citoyens canadiens ou des immigrants reçus. Généralement, ils sont titulaires d’un diplôme d’études supérieures en musique et suivent un programme de formation en opéra, ou encore ils suivent des cours de niveau avancé auprès de professeurs et de pianistes accompagnateurs reconnus. Sur le point de célébrer un quart de siècle d’existence, les Auditions Nouvelles découvertes sont rendues possibles grâce au Fonds de commémoration Marian Pickering de la SCO.

Les lauréats des Auditions Nouvelles découvertes de 2016 sont:
La mezzo-soprano Marjorie Maltais, le baryton Iain MacNeil et la soprano Myriam Leblanc

Les Auditions Nouvelles découvertes pour jeunes artistes de la SCO ont eu lieu récemment à Toronto et à Montréal et ont attiré une centaine de jeunes et talentueux concertistes qui ont chanté devant un jury composé de musiciens émérites dans le but de gagner des prix en argent ou des engagements professionnels, et de participer au Récital des lauréats Nouvelles découvertes.  

Marjorie Maltais, mezzo-soprano
Gagnante du premier prix, 1 900 $

En 2015, la mezzo-soprano Marjorie Maltais a obtenu son diplôme de maîtrise en Musique dans la littérature et en Interprétation de l’Université de Western Ontario. Cette même année, elle a chanté des rôles-titres dans Cosi fan Tutte, L’heure espagnole et La Cenerentola, et elle était finaliste au concours Centre Stage organisé par la Compagnie d’opéra canadienne (COC), où elle s’est fait remarquer tant pour sa présence dynamique sur scène que pour les « feux d’artifices de sa remarquable voix de colorature ».

Native de Clermont au Québec, Marjorie a été invitée à l’Académie de musique de la célèbre mezzo-soprano Marilyn Horne à Santa Barbara en Californie, et à participer au Festival de musique de l’Ouest où elle a interprété des extraits de Rinaldo de Haendel sous la direction de Nicholas McGegan, spécialiste de la période baroque. 

Pendant la saison 2015-2016, Marjorie a interprété le Requiem de Mozart avec le Boise Philharmonic et le Guelph Symphony Orchestra, le Messie avec le Windsor Symphony Orchestra, le Poème de l’amour et de la mer de Chausson avec le London Community Orchestra, et la Messe en si mineur de Bach avec le Chœur Orpheus et le Chœur Niagara. Elle a aussi chanté dans Travelogue, présentant en grande première de nouveaux opéras avec le Bicycle Opera Project, et elle a été invitée comme soliste par le Chamberfest Cleveland pour interpréter des œuvres de Korngold, Wagner et Britten. 

Cette saison, Marjorie fait plusieurs débuts comme soliste, notamment dans Elijah avec la Chorale Pax Christi de Toronto, le Messie avec l’Orchestre de chambre McGill et la Passion selon St-Matthieu de Bach avec l’Orchestre de musique de chambre Thirteen Strings d’Ottawa. En 2017, Marjorie fait ses débuts avec Voicebox : Opera in Concert dans le rôle de Costanza dans L’isola disabitata de Haydn avec Kevin Mallon et l’ensemble Aradia. 

Marjorie Maltais fera ses débuts avec la SCO lors du deuxième concert de souscription de la Société pour la saison 2016-2017, L’Immortelle bien-aimée, en tant que soliste pour la Messe en do majeur de Beethoven et dans la Fantaisie chorale de Beethoven, le vendredi 24 mars 2017, sous la direction de Jean-Sébastien Vallée.

Iain MacNeil, baryton-basse
Gagnant du deuxième prix, 1 300 $

Le baryton-basse Iain MacNeil a avoué dans une entrevue qu’il a donnée récemment sur Parlando, le blogue de la COC « qu’il n’a pas trouvé l’opéra, c’est l’opéra qui l’a trouvé et qu’il ne l’a jamais regretté ». Iain est né et a grandi à Brockville, en Ontario. Il avait l’intention d’enseigner la musique jusqu’au jour où ses professeurs à l’Université de Dalhousie ont reconnu son talent extraordinaire et lui ont ouvert les yeux (et les oreilles) sur un monde de musique qui jusque-là lui était inconnu.

Le Musical Toronto a acclamé son interprétation de mai 2016 des Chants du voyage de John Greer, soulignant notamment « sa voix d’une beauté peu commune, la sincérité de son expression » ainsi que la qualité « virile et douce » de son registre de baryton.

Iain est lauréat de nombreux prix et bourses, dont le Emmerich Smola Förderpreis à Landau en Allemagne, le troisième prix dans le concours de l’Ensemble Studio de la COC, la bourse Elvira Gonnella en chant, le prix du concours du Concerto Night de Georg Tintner. En mai 2015, La Scena Musicale disait de lui qu’il avait incarné de façon « remarquable… tout à fait convaincante » le docteur Bartolo dans Le Barbier de Séville présenté par l’Ensemble Studio de la COC, Ensemble dont il a fait partie de 2014 à 2016, après avoir étudié à la faculté d’opéra de l’Université de Toronto avec la soprano Wendy Nielsen. En juillet 2016, Iain chantait le rôle-titre de Tarquinius (Le Viol de Lucrèce), au Festival de musique d’été de Toronto et au Banff Open Space: Opera in the 21st Century.

La Société chorale d’Ottawa anticipe le plaisir de présenter Iain aux auditoires d’Ottawa pendant la saison de concerts 2017-2018.

Myriam Leblanc, soprano
Gagnante du Troisième prix, 800 $

Stagiaire de l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal, la soprano colorature Myriam Leblanc est diplômée de l’Université McGill et détentrice d’une maîtrise en direction chorale de l’Université de Sherbrooke. En 2014, elle a également remporté le Premier prix et le prix du public au Concours de l'Orchestre symphonique de Trois‑Rivières, celui de Jeune Ambassadrice Lyrique (prix Québec-Bavière), une bourse d’internat de 7 000 $, ainsi que le Prix Lyrique Belge qui l’amène à chanter au Festival Printemps Musical de Silly de 2016. En 2014, elle se fait également remarquer au Prix d’Europe où elle gagne le Prix Anisia Campos et Rémus Tzincoca pour le meilleur extrait.

La saison dernière, Myriam chantait le rôle-titre dans l’opéra Roméo et Juliette présenté par les Jeunesses Musicales du Canada, et elle était soliste dans de nombreux concerts de l’Atelier lyrique dont la Trilogie de la séduction (Orchestre de chambre McGill), Daunais dans tous les tons (Société d’art vocal de Montréal), et Poètes et musiciens (BAnQ). Au concert, elle a également été soliste dans Carmina Burana de Carl Orff, le Te Deum de Bizet, le Magnificat et le Gloria de Vivaldi et la Messe en do mineur de Mozart. Elle est montée sur la scène opératique pour interpréter des œuvres de Haendel, Puccini, Stravinsky et Poulenc. Entre autres projets pendant la saison 2016-2017, mentionnons ses débuts à l’Opéra de Montréal dans le rôle de la grande Prêtresse dans Aïda; Micaëla dans Carmen (Orchestre symphonique de Longueuil); Videntes Stellam (Chœur de Laval); Librettistes d’un soir (FIL), Les femmes et l’opéra (BAnQ).

Myriam Leblanc fera ses débuts avec la SCO lors du concert de souscription de la saison 2016-2017 dans L’immortelle bien-aimée, comme soliste dans la Messe en do majeur de Beethoven et la Fantaisie chorale de Beethoven, le vendredi 24 mars, sous la direction de Jean‑Sébastien Vallée.

Le jury a également accordé des mentions honorables à cinq autres remarquables candidats:

Le baryton Joel Allison, le ténor Jean-Philippe Fortier-Lazure, la mezzo-soprano Simone Macintosh, la soprano Elizabeth Polese et la soprano Caitlin Wood.

 Joel Allison Jean-Philippe
Fortier-Lazure
Simone Macintosh Elizabeth Polese Caitlin Wood

Distingués membres du jury


ROBERT COOPER CM
Directeur artistique Chorus Niagara
Chœur Orpheus de Toronto
Opera in Concert Chorus
Ontario Male Chorus


BEN HEPPNER CC
Heldentenor renommé
Animateur de l’émission Saturday Afternoon at the Opera diffusée sur les ondes de la CBC
Animateur de l’émission Backstage with Ben Heppner diffusée sur les ondes de la CBC 


JOEL IVANY
Directeur musical de l’opéra et metteur en scène
Directeur artistique, théâtre Against the Grain


DR. JEAN-SÉBASTIEN VALLÉE
Directeur artistique, Société chorale d’Ottawa
Directeur des études chorales, École de musique Schulich de l’Université McGill
Chef, chœur de l’Église St. Andrew and St. Paul, Montréal
 

Le Fonds commémoratif Marian Pickering appuie le programme Nouvelles découvertes :

En octobre 2005, la communauté musicale d’Ottawa a perdu une amie charmante et respectée en la personne de Marian Pickering. Pour lui exprimer notre gratitude de façon durable pour les vingt ans et plus pendant lesquelles elle a été gestionnaire du chœur de la SCO, et ensuite, première directrice générale de l’Orchestre symphonique d’Ottawa, les amis de Marian ont voulu créer un fonds qui permettrait de souligner tout le plaisir qu’elle prenait à aider les jeunes chanteurs talentueux à réussir leur carrière. Or, le programme Auditions Nouvelles découvertes pour jeunes artistes existait déjà à la SCO et avait justement besoin de financement.

La Société est profondément reconnaissante aux donateurs du Fonds commémoratif Marian Pickering, lequel assure la pérennité de cette importante initiative d’aide aux concertistes canadiens émergents.

Nous accueillons gracieusement tous les dons à l’appui de ce Fonds.

S’adresser à Maggie McCoy, registraire des Nouvelles découvertes, pour obtenir plus de renseignements.

Powered by Wild Apricot Membership Software