La Société chorale d’Ottawa présente les Auditions Nouvelles découvertes pour jeunes artistes: une plateforme de calibre international pour chanteurs émergents

Créées en 1993 par la Société chorale d’Ottawa et organisées tous les deux ans, les auditions appuient de talentueux interprètes en début de carrière. Les candidats doivent être âgés de 33 ans ou moins le jour de leur audition et doivent être des citoyens canadiens ou des immigrants reçus. La plupart d’entre eux détiennent un diplôme de premier cycle en musique, suivent des programmes de formation en opéra ou sont des étudiants avancés qui étudient auprès d’éminents professeurs et répétiteurs. Célébrant maintenant leur 25e anniversaire, les Auditions nouvelles découvertes sont reconnues pour être un important tremplin dans la carrière des jeunes artistes. Les Auditions sont financées par le Fonds commémoratif Marian Pickering de la Société chorale d’Ottawa.

Les lauréats des Auditions nouvelles découvertes pour jeunes artistes 2018

Récemment, la Société chorale d’Ottawa a tenu à Ottawa, à Montréal et à Toronto ses Auditions nouvelles découvertes pour jeunes artistes. Non moins de 90 jeunes concertistes doués ont chanté devant un panel de distingués juges en vue d’obtenir des bourses, des engagements professionnels et de présenter un récital.

Simone McIntosh, mezzo-soprano
Lauréate du premier prix, 1900 $

Le site Ludwig van Toronto dit de la mezzo-soprano Simone McIntosh  qu’elle a un voix mezzo aigüe naturellement puissante, belle et étincelante. D’ailleurs, la CBC l’a choisie en 2017 comme une des 30 meilleurs musiciens classiques de moins de 30 ans. Âgée de 26 ans, Mme McIntosh a gagné en 2016 le premier prix du concours de l’Ensemble Studio de la Compagnie d’opéra canadienne (COC) et le Prix d’art vocal Wirth de l’Université McGill. À l’opéra, elle a joué les rôles de Judith dans Le Château de Barbebleu de Bartók, de Meg dans Little Women de Mark Adamo, de Ruggiero dans Alcina de Handel, et du Prince Orlofsky dans La Chauve-Souris de Johann Strauss (Opera McGill). En tant que concertiste, elle a entre autres interprété Regina Coeli, K. 127 (WSO), Eternal Light: A Requiem d’Howard Goodall (Chœur de l’Université McGill), et Le songe d’une nuit d’été  de Mendelssohn (Orchestre symphonique de McGill). Mme McIntosh est actuellement membre de l’Ensemble Studio de la Compagnie d’opéra canadienne. On pourra bientôt l’entendre interpréter les rôles de Tamiri dans Le Roi berger de Mozart avec le Merola Opera Program, et le rôle titre dans Cendrillon de Rossini au Vancouver Opera.


Jonah Spungin, baryton
Lauréat du deuxième prix, 1300 $

Selon Le Devoir, Jonah Spungin est un baryton canadien dont « le placement de voix et le timbre sont formidables ». Âgé de seulement 23 ans, il était en 2018 un des finalistes au concours de l’Ensemble Studio de la COC, en nomination pour le Prix d’art vocal Wirth, et récipiendaire d’une bourse de l’École de musique Schulich. En octobre 2018, Jonah sera un des finalistes à l’Audition lyrique nationale des Jeunes Ambassadeurs Lyriques et il se joindra au Calgary Opera Emerging Artist Program pour la saison 2018-2019. On a pu l’entendre récemment interpréter le rôle de Eisenstein dans La Chauve-Souris (Opera McGill), ainsi que le rôle titre dans Elijah de Mendelssohn (Orchestre symphonique de l’Université McGill). Entre autres projets d’envergure, mentionnons le rôle de Gideon March dans Little Women, et celui du Prince Polar Bear dans la première nord‑américaine de East o' the Sun, West o' the Moon de James Garner.  Il a également eu l’occasion de travailler en atelier avec James Garner pendant que celui-ci composait l’opéra Much Ado About Nothing en collaboration avec la Guildhall School of Music & Drama.

Anna-Sophie Neher, soprano
Lauréate du troisième prix, 800 $

La soprano germano-canadienne Anna-Sophie Neher détient une maîtrise de l’Université McGill où elle a étudié avec Dominique Labelle. En 2017, elle a remporté le premier prix au concours de l’Orchestre symphonique de Montréal et l’important Prix d’art vocal Wirth de l’Université McGill.  À trois reprises, elle a reçu une bourse de la Fondation Jacqueline Desmarais (2015, 2016, 2018). À l’opéra, elle a entre autres interprété les rôles d’Adèle dans  La Chauve-Souris, de Pamina dans La Flûte enchantée, de Belinda dans Dido and Aeneas de Purcell, et celui de Barbarina dans Les Noces de Figaro. Au concert, Anna-Sophie a été soliste dans Carmina Burana de Carl Orff, dans la Messe en ut mineur, la Messe du Couronnement et le Réquiem  de Mozart, et dans les cantates de Bach à la Salle Bourgie. En août, Anna-Sophie se joindra à l’Ensemble Studio de la COC.


Tessa Fackelmann, mezzo-soprano
Prix de la meilleure prestation par une candidate qui vit et étudie actuellement dans la region d’Ottawa

Tessa Fackelmann étudie auprès de Christiane Riel dans le programme de premier cycle de chant de l’Université d’Ottawa. En mars 2018, Tessa âgée de 20 ans a fait ses débuts symphoniques avec Roméo et Juliette de Berlioz  avec l’Orchestre symphonique de l’Université d’Ottawa sous la direction de David Currie, et elle a joué le rôle de Cherubino dans Les Noces de Figaro produites par l’Université. Tessa a  chanté comme soliste avec l’Ottawa Regional Youth Choir et le Capital Chamber Choir, et dès l’âge de 13 ans, elle a fait partie du choeur de l’Opera Lyra d’Ottawa dans les operas Carmen, La Bohème et Turandot, et au Centre national des Arts, dans Le songe d’une nuit d’été et leur  reprise de la production Louis Riel


Mentions honorables

Nicholas Burns, contre-ténor

Originaire de Vancouver (C.-B.), Nicholas Burns, contre-ténor de 23 ans, a chanté partout en Amérique du Nord et il est reconnu pour sa voix « saisissante » (Opera Canada). Récipiendaire de nombreux prix, ses dernières prestations incluent Les Vêpres de Monteverdi, avec les American Bach Soloists, la Messe en si mineur, la Passion selon St. Jean et La passion selon St. Matthew de Bach avec l’Ensemble Caprice, et le Messie avec l’Orchestre symphonique de Thunder Bay. Pendant la saison 2018-2019, Nicholas fera ses débuts avec le Early Music Vancouver dans Les Idées heureuses. En plus de chanter, Nicholas fut aussi champion mondial des cornemusiers.

Danielle MacMillan, mezzo-soprano

Native de Toronto et âgée de 29 ans, Danielle est diplômée de l’Université York et une ancienne élève de l’École Glenn Gould, de l’Ensemble Studio de la COC, et du Palm Beach Opera’s Benenson Young Artist Program où elle est retournée récemment pour interpreter le rôle de Cherubino dans leur saison 2018 des Noces de Figaro. Elle a reçu une bourse de la Fondation Maureen Forrester du IRCPA, elle a gagné le concours St. Andrew’s Arts Council Aria Competition et elle a été la finaliste régionale lors des auditions 2018 du Conseil national du Metropolitan Opera.

Megan Miceli, soprano

Louangée pour sa voix de soprano lyrique aiguë, brillante, pure et bien placée (Musical Toronto), Megan Miceli, âgée de 27 ans, détient une maîtrise de l’Université McGill et elle a récemment gagné le premier prix de la Toronto Mozart Vocal Competition. Elle a entre autres interprété le rôle titre dans le nouvel opéra Evangeline de Dawn Sonntag, celui de Despina dans Così fan tutte, et elle a chanté entre autres avec le Tapestry Opera et les Toronto Mozart Players. Ses prochaines prestations incluent le rôle de Berta dans Le Barbier de Séville avec Opera5, et celui de Papagena dans La flûte enchantée avec le BrottOpera. Pour la saison 2018-2019, elle se joindra à l’Emerging Artist Development Program de la Calgary Opera.

Maeve Palmer, soprano

Jeune et brillante soprano de 24 ans, Maeve Palmer est membre de la Rebanks Family, du Sidgwick Scholar avec le Chœur Orpheus de Toronto, lauréate du Concours national de musique Eckhardt-Gramatté, et elle a étudié à l’Université de Toronto avec Mary Morrison, O.C. Maeve a entre autres présenté des concerts avec l’Opera Atelier, Tapestry Opera, et donné une série de concerts gratuits avec la COC. Ses récentes prestations incluent la Reine de la nuit dans La flûte enchantée, la Passion selon St. Mathieu  de Bach et son fameux récital Mysteries avec la pianiste Joy Lee.

Jury

ROBERT COOPER CM
Directeur artistique:
Chorus Niagara
Chœur Orpheus de Toronto
Opera in Concert Chorus
Ontario Male Chorus

JOEL IVANY
Directeur musical de l’opéra et metteur en scène Directeur artistique, théâtre Against the Grain

NATHALIE PAULIN
Soprano réputée
Professeure, Département de musique vocale, University of Toronto


DR. JEAN-SÉBASTIEN VALLÉE
Directeur artistique, Société chorale d’Ottawa
Directeur des études chorales, École de musique Schulich de l’Université McGill
Chef, chœur de l’Église St. Andrew and St. Paul, Montréal
   

Le Fonds commémoratif Marian Pickering appuie le programme Nouvelles découvertes :

En octobre 2005, la communauté musicale d’Ottawa a perdu une amie charmante et respectée en la personne de Marian Pickering. Pour lui exprimer notre gratitude de façon durable pour les vingt ans et plus pendant lesquelles elle a été gestionnaire du chœur de la SCO, et ensuite, première directrice générale de l’Orchestre symphonique d’Ottawa, les amis de Marian ont voulu créer un fonds qui permettrait de souligner tout le plaisir qu’elle prenait à aider les jeunes chanteurs talentueux à réussir leur carrière. Or, le programme Auditions Nouvelles découvertes pour jeunes artistes existait déjà à la SCO et avait justement besoin de financement.

La Société est profondément reconnaissante aux donateurs du Fonds commémoratif Marian Pickering, lequel assure la pérennité de cette importante initiative d’aide aux concertistes canadiens émergents.

Nous accueillons gracieusement tous les dons à l’appui de ce Fonds.

S’adresser à Maggie McCoy, registraire des Nouvelles découvertes, pour obtenir plus de renseignements.

Powered by Wild Apricot Membership Software